Adèle Exarchopoulos » News








26 Jun 2017




     Adèle Exarchopoulos maman : découvrez le sexe et le joli prénom du bébé !

Public est aujourd’hui en mesure de vous révéler le sexe et le prénom du bébé de l’actrice française Adèle Exarchopoulos et du rappeur Doum’s…

Mardi soir, à Cannes, Adèle Exarchopoulos était tout simplement resplendissante. La belle de 23 ans montait les célèbres marches du Palais des Festivals de Cannes au bras de Nicolas Ghesquière, directeur artistique de la maison Louis Vuitton dont elle est l’égérie et faisait ainsi sa première apparition publique depuis son accouchement il y a à peine quelques semaines.

L’actrice portait une magnifique robe à sequins qui mettait en valeur sa silhouette post-grossesse… parfaite. Et alors que tout le monde se demande depuis la naissance du bébé, quel est le sexe et le prénom du nouveau-né, Public est aujourd’hui en mesure de répondre à vos questions.

Selon nos informations exclusives, Adèle Exarchopoulos et le rappeur Doum’s (alias Morgan Frémont, membre du collectif de Nekfeu et du groupe L’Entourage) ont accueilli un garçon qu’ils ont d’ailleurs choisi de prénommer Ismaël.

Très discrète quant à sa vie privée mais toutefois très connectée sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, reste désormais à savoir quand la talentueuse Adèle va partager avec ses très nombreux abonnés la toute première photo de son adorable fiston.

Source : public.fr









22 Mar 2017




     Adèle Exarchopoulos enceinte de son chéri rappeur !

L’actrice et son compagnon Doums attendent un heureux événement. Elle a posté une photo d’elle sur Instagram ce mardi, laissant apparaître un petit ventre bien rond. Les deux tourtereaux sont officiellement ensemble depuis moins d’un an.

Elle a (encore) surpris son monde. L’actrice française révélée en 2013 dans le film d’Abdellatif Kechiche La vie d’Adèle, Adèle Exarchopoulos, ne se contente pas de détonner à l’écran. Depuis quatre ans, la jeune femme de 23 ans se façonne une image de bad girl qui n’hésite pas à rentrer en confrontation avec ceux qu’elle rebute. Elle peut évidemment se le permettre, depuis qu’elle a contribué grandement à ce que son premier long-métrage d’importance récolte la Palme d’or. Sa performance notable saillait parfaitement au rôle polémique qui lui a été offert par le réalisateur. Depuis, la brune au verbe haut a glané une grande popularité auprès du public et a même été érigée un temps comme porte-drapeau LGBT. A tel point que sa parole a eu un écho particulier au moment des remous générés par les anti-Mariage pour tous. La brune s’était carrément élevée, avec la pointe d’indécence qui la caractérise, face à l’ancienne présidente du parti chrétien-démocrate Christine Boutin, à qui elle n’avait pas hésité à faire un irrévérent doigt d’honneur lors de son passage sur le plateau du Grand Journal, époque Denisot.

Voilà pour le côté médiatique et public. Mais sur un plan plus privé, Adèle Exarchopoulos conserve cette apparente authenticité. Celle qu’on pensait célibataire s’était finalement dévoilée en mai 2016, lors du Festival de Cannes – où elle venait assister à la présentation de The Last Face, le dernier opus de Sean Penn dans lequel elle jouait – au bras du jeune rappeur Morgan Frémont, alias Doums. Ce personnage de la scène hip-hop hexagonale n’est autre qu’un acolyte du célèbre Nekfeu, avec qui il écume les scènes depuis plusieurs années. Doums est membre du collectif l’Entourage. Doté d’une voix grave et d’un flow assez caractéristique, il est par ailleurs un habitué des rimes enflammées et parfois un peu vulgaires. Les tourtereaux s’étaient enquis de leurs fans respectifs via une photo où ils posaient ensemble, collés-serrés, qui a finalement été partagée sur le compte Instagram de Doums.

Cette relation atypique entre deux jeunes artistes en pleine success story n’est évidemment pas passée inaperçue, monsieur se vantant notamment d’avoir fait de « cet avion de chasse son jet privé ». Plus discrète, la comédienne n’a quant à elle pas osé poster de clichés du couple sur son compte Instagram depuis lors. Mais ce mardi, elle a donc pris tout le monde de court en délivrant un instantané d’elle-même, avant un défilé Louis Vuitton inscrit à l’agenda de la fashion week parisienne. Et sa robe moulante noire a livré un détail étonnant : un joli baby bump ! Si elle n’y fait pas référence dans sa légende, Adèle ne peut toutefois pas masquer l’évidence. Elle attend un heureux événement. Ce qui semble ravir ses admirateurs. « Félicitations… plein de bonheur ! », signe l’un d’entre eux. « La grossesse vous va très bien », ajoute un autre internaute. Une dernière âme enthousiaste fait enfin remarquer à l’intéressée : « Vous serez une maman géniale. Félicitations à vous et Doums ». Nous nous joignons évidemment à ces vœux de bonheur.

Source : vsd.fr









3 Mar 2017




     See the films shown in April 2017 on Canal +

Voici une bonne partie des nouveautés programmées en avril 2017 sur Canal+. Les abonnés pourront voir :

Le thriller britannique Un traître idéal, avec Ewan McGregor.
Le drame Demolition, avec Jake Gyllenhaal, Naomi Watts, Chris Cooper.
Le chasseur et la reine des glaces.
Le drame Éperdument avec Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos.
The 33.
Midnight Special.
X-Men Apocalypse, de Bryan Singer.
Vendeur, avec Gilbert Melki.









28 Feb 2017




     Adèle Exarchopoulos dans le biopic sur Noureev

Annoncé à l’automne 2015, Ralph Fiennes va finalement tourner son biopic sur le danseur Rudolf Noureev, The White Crow, cet été entre Saint-Pétersbourg et Paris.

Ce troisième film de Fiennes en tant que réalisateur rassemblera la russe Chulpan Khamatova (Luna Papa, Good Bye Lenin!, Under Electric Clouds), le jeune danseur Sergei Polunin (vu dans le clip signé David LaChapelle, “Take Me to Church” de Hozier) et la française Adèle Exarchopoulos. Elle interprétera Clara Saint, ex-fiancée du fils d’André Malraux, chorégraphe et amie du danseur qui l’aida à fuir la Russie et s’installer en France (elle révéla son rôle dans cette évasion il y a deux ans). Entre le danseur russe prodigieux et cette fille d’un peintre chilien réfugié à Paris, il n’y a rien eu d’autre qu’une histoire d’amitié, a-t-elle toujours affirmé.

The White Crow est l’adaptation de la biographie de Julie Kavanagh, Rudolf Nureyev: The Life, inédite en France. Le scénario de David Hare (The Hours, The Reader) se focalisera surtout sur le moment où Noureev passera à l’Ouest en 1961.

Source : ecrannoir.fr









8 Feb 2017




     Adèle joins “The White Crow” drama !

EXCLUSIVE: Adèle Exarchopoulos and dancers Oleg Ivenko and Sergei Polunin will star in The White Crow; HanWay to handle world sales.

Blue Is The Warmest Colour star Adèle Exarchopoulos, Russian actress Chulpan Khamatova (Good Bye Lenin!) and dancers Sergei Polunin and Oleg Ivenko are to star in Ralph Fiennes’ Rudolf Nureyev drama The White Crow.

After an extensive search the production has settled on Russian dancer Ivenko to play iconic dancer Nureyev in the feature, which Fiennes will look to shoot on location in St Petersburg and Paris, including the iconic Mariinsky Theatre and the Palais Garnier, in summer 2017.

David Hare’s (The Hours) script, based on the biography Rudolf Nureyev: The Life by Julie Kavanagh, charts the iconic dancer’s famed defection from the Soviet Union to the West in 1961, despite KGB efforts to stop him.

The script’s finale is set at Le Bourget airport in Paris and traces the dramatic day of the defection.

Exarchopoulos will play Parisian Clara Saint who helped choreograph her friend’s defection.

The film is developed by BBC Films and produced by Philomena producer Gabrielle Tana, who recently produced documentary Dancer, about prodigal talent Polunin.

Tana will produce through Magnolia Mae Productions alongside former Pathé executive François Ivernel (The Iron Lady) under his banner Montebello Productions.

Executive producers for BBC Films are Joe Oppenheimer and Beth Pattinson.

Fiennes said: “Ever since Julie Kavanagh gave me advance proofs of the early chapters of her biography of Nureyev, back in 1999, I have been inspired and moved by the story of his student years and his decision to defect to the West. This is a story of an uncompromising spirit, of homeland and ideologies that restrict, and of friendship.

“It is equally, a tale about the life and ballet culture he left behind in Russia. We have spent a very long time looking for our Rudolf Nureyev and are thrilled to have found the exceptional talents of dancer and actor Oleg Ivenko for this part.”

Tana commented: “I’m thrilled to be working with Ralph on our third project together. With his insightful vision, David Hare’s magnificent screenplay and our exceptionally talented cast – I am excited to bring these important chapters of Nureyev’s life to the screen. This has long been a passion project for me and I can’t be more delighted to be working with HanWay on this film.”

Gabrielle Stewart, HanWay MD, noted: “The whole team at HanWay has been seduced with the depth of preparation, passion and vision Ralph Fiennes is bringing to this project. He has taken the time to find his perfect Nureyev in Oleg, and with his strong production team behind him, is getting access to unique locations. The White Crow will be pure cinema.”

Volatile former Royal Ballet star Nureyev, whose stage partners included Margot Fonteyn and Yvette Chauviré, died aged 54 from an AIDS-related complication.

Fiennes is represented by Simon Beresford at Dalzell & Beresford and Bryan Lourd and Joel Lubin at CAA.

Source : screendaily.com









18 Jan 2017




     “Orpheline” at Ramdam Festival in Tournai

Avant-premières attendues au Ramdam Festival (du 14 au 24 janvier 2017)
Le Français Arnaud Des Pallières est de retour en Belgique trois mois après avoir décroché le Bayard d’or au Fiff à Namur, toujours avec “Orpheline”, portrait de quatre femmes campées par Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Gemma Arterton et Solène Rigot.

Source : lalibre.be